Tous les articles taggés : Ambronay

« Le voyageur sans bagage »

Non, je ne suis pas Gaston, ce soldat revenu amnésique de la guerre (pièce de Jean Anouilh datant de 1937). Mais peut-être bien que la « terre » m’a rendue une mémoire ancestrale…. Lors de ces 2 derniers jours, avant la sortie de ce que nous espérons tous être notre dernier confinement, je vous ai préparé des bagages de rêves : ce joli sac à main et ce superbe bagage. Il s’agit, en réalité, de deux vases pour grandes ou plus petites fleurs. J’espère qu’ils vous plairont et vous seront d’une grande aide. Dans l’espoir que vous veniez très vite me dévaliser !A très bientôt donc à l’Orangerie, à Ambronay.

Si on parlait déco! … Le jaspé

Le jaspé est une technique de décoration sur terre assez ancienne.Elle a été importée du Japon et reprise dans un premier temps à Vallauris avant que d’autres potiers s’en emparent. – Pour commencer, préparez une petite cuvette d’engobe blanche bien lisse avec une consistance un peu plus liquide que de la pâte à crêpes.– Préparez également deux à trois poires d’engobe de couleurs différentes (trop de couleurs nuisent au résultat à mon avis).– A l’aide d’une louche, vous recouvrez votre pièce (bol, plat, saladier…) d’une fine couche d’engobe blanche avant de répartir des gouttes d’engobe colorées sur cette surface.– Puis, en la penchant de différents côtés, vous ferez évoluer le décor à votre guise en faisant glisser les gouttes de couleur. Soyez certain que vous n’aurez pas deux fois la même chose !

Pièce en cours d’élaboration: 2ème étape

Voici la suite du travail présenté précédemment : La partie supérieure a été tournée puis légèrement déformée pour lui donner une forme ovale avant d’être rapportée sur le « tronc » (article précédent: partie réalisée au colombin). J’ai ensuite sculpté puis perforé cette deuxième partie avant de réaliser la 1ère cuisson. Le résultat final vous sera présenté la semaine prochaine!

Confinement et créativité …

Malheureusement, nous savons maintenant que la manifestation des JEMA est annulée.Pendant quelques semaines, nous allons devoir encore faire le « gros dos ».J’envisage de profiter de ce nouveau confinement pour développer ma créativité avec l’idée de faire des pièces encore plus originales !En attendant des jours meilleurs, voici une mosaïque de mes dernières créations.

En plein travail !

Là, je suis vraiment dans mon élément, si je puis dire !J’utilise en effet ma technique préférée : le façonnage aux colombins. Il s’agit de réaliser une pièce par la superposition de « boudins » de terre dont la réalisation régulière n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît.J’aime beaucoup cette technique car elle donne une grande liberté de création : on peut fabriquer des pièces non axisymétriques, alors que le tour du potier nous y contraint.Cette approche lente, ancestrale sera également en adéquation avec le résultat recherché…A très bientôt pour la suite!

Pièce en cours de fabrication

J’ai voulu vous montrer aujourd’hui une pièce en cours d’élaboration. Cette lampe a été tournée puis retravaillée sur cru par découpage , modelage « sgraffito » et ajourée pour laisser passer la lumière. Après une première cuisson , elle a été peinte avec des oxydes et colorants avant d’être émailléé et cuite une deuxième fois. Le résultat dans mon prochain article !!!

Naissance d’un artiste!

Je n’ai pas pu résister à l’envie de vous montrer cette réalisation de Charly, 7 ans, à l’issue de son 1er stage lors de ces dernières vacances. Les initiés ne manqueront pas de voir un joli clin d’oeil au livre de Bernadette Lhôte « leçons de céramique », précieux ouvrage pour tous les intervenants.

Un petit pot à »grelots »

Cache-pot, petit vase ou simple pot à crayons peuvent être la destination de cette petite pièce bleue à « grelots » roses. Elle a été tournée avec une terre de faïence blanche puis peinte sur biscuit avec de l’oxyde de cobalt. Des petites perles roses, teintes dans la masse ont ensuite été fixées sur des tiges métalliques puis accrochées sur le haut du pot lorsque la terre était encore à « consistance du cuir ». La mise en scène proposée vous permettra de l’imaginer dans votre intérieur.

Réalisation d’un clavecin en céramique à l’entrée du village d’Ambronay.

Dans la cadre des activités périscolaires à la rentrée 2017, la mairie d’Ambronay m’a confié la réalisation d’un projet. L’objectif était de mettre en avant le savoir-faire accumulé depuis bientôt 40 ans par le Centre Culturel de Rencontres d’Ambronay favorisant la promotion et la formations des ensembles de musique baroque. J’ai proposé la réalisation d’un clavecin de grande taille afin d’afficher clairement ce savoir-faire qui fait la renommée d’Ambronay. Celui-ci est destiné à être installé sur le rond-point à l’entrée du village (côté Ambérieu en Bugey). Ma démarche a consisté, dans un premier temps, à faire écouter la musique baroque aux élèves de CM1 et CM2 qui ont souhaité participer à ce projet. Par le biais de dessin, ils ont retranscrit ce qu’ils entendaient et ressentaient. J’ai ensuite utilisé ces croquis pour la réalisation d’une maquette grandeur nature d’un clavecin dont le fond est couvert de plaques céramiques. Les enfants ont ensuite texturées ces plaques. Je tenais à remercier : -Jean-Luc Meygret, métallier-serrurier (Douvres), qui a réalisé la structure métallique et sa fille, Anaëlle, qui …