Auteur : TERRA LEONE

« IL faut une obstination sans répit pour tâcher sa vie durant de refaire les pierres et non de trouver l’or »

Cette si jolie phrase de Valéry Morlot, céramiste en Puisaye, je l’ai découverte à la lecture d’un livre de Camille Virot sur le Raku*: une vraie pépite, que j’ai recopiée sur un des murs de mon atelier, pour me donner du courage en ces temps si troublés où les gens qui travaillent la terre ont de plus en plus le sentiment d’être des « Dinosaures »! *le raku est une technique de cuisson et d’émaillage en plein air, issu du Japon, dont Camille Virot est sans nul doute l’ un des plus beau défenseur tant par sa production que par les ouvrages qu’il a écrit sur le sujet.

« Vanité des vanités, tout est vanité »

La magnifique « porterie » ou « logis-porche », perpendiculaire à l’Abbaye, existait au Moyen-Age. Elle servait à loger le gardien et à accueillir les pélerins lors de leur visite.Elle vient d’être reconstruite mais pour quelques jours seulement. Il s’agit d’une construction géante en carton de plus de 12 mètres de haut et de 20 mètres de long. Cette oeuvre éphémère a été réalisée avec brio par Olivier Grossetête et son équipe. Je vous invite à la découvrir en vous rendant sur son site. Le titre de cet article traduit le sentiment que cette réalisation monumentale m’a inspirée !

« Rhinocéros »

Je ne vais pas vous parler de ce superbe animal en voie de disparition à cause de la bêtise et de la cupidité humaine. Il a d’ailleurs été superbement dessiné par Albrecht Dürer en 1515 comme vous pouvez le voir ci-dessus et certains céramistes l’ont sculpté remarquablement. Non en ce jour particulier, je pense à la pièce d’Eugène de Ionesco parue en 1959 ou, je le regrette, vous l’avez compris, cet animal symbolise la soumission à l’inacceptable, à la barbarie. Ma mère, bien que très jeune et ma grand-mère paternelle n’ont pas été de ceux là. Je ne les oublierai pas.

« Le voyageur sans bagage »

Non, je ne suis pas Gaston, ce soldat revenu amnésique de la guerre (pièce de Jean Anouilh datant de 1937). Mais peut-être bien que la « terre » m’a rendue une mémoire ancestrale…. Lors de ces 2 derniers jours, avant la sortie de ce que nous espérons tous être notre dernier confinement, je vous ai préparé des bagages de rêves : ce joli sac à main et ce superbe bagage. Il s’agit, en réalité, de deux vases pour grandes ou plus petites fleurs. J’espère qu’ils vous plairont et vous seront d’une grande aide. Dans l’espoir que vous veniez très vite me dévaliser !A très bientôt donc à l’Orangerie, à Ambronay.

Si on parlait déco! … Le jaspé

Le jaspé est une technique de décoration sur terre assez ancienne.Elle a été importée du Japon et reprise dans un premier temps à Vallauris avant que d’autres potiers s’en emparent. – Pour commencer, préparez une petite cuvette d’engobe blanche bien lisse avec une consistance un peu plus liquide que de la pâte à crêpes.– Préparez également deux à trois poires d’engobe de couleurs différentes (trop de couleurs nuisent au résultat à mon avis).– A l’aide d’une louche, vous recouvrez votre pièce (bol, plat, saladier…) d’une fine couche d’engobe blanche avant de répartir des gouttes d’engobe colorées sur cette surface.– Puis, en la penchant de différents côtés, vous ferez évoluer le décor à votre guise en faisant glisser les gouttes de couleur. Soyez certain que vous n’aurez pas deux fois la même chose !

Pièce en cours d’élaboration: 2ème étape

Voici la suite du travail présenté précédemment : La partie supérieure a été tournée puis légèrement déformée pour lui donner une forme ovale avant d’être rapportée sur le « tronc » (article précédent: partie réalisée au colombin). J’ai ensuite sculpté puis perforé cette deuxième partie avant de réaliser la 1ère cuisson. Le résultat final vous sera présenté la semaine prochaine!

Confinement et créativité …

Malheureusement, nous savons maintenant que la manifestation des JEMA est annulée.Pendant quelques semaines, nous allons devoir encore faire le « gros dos ».J’envisage de profiter de ce nouveau confinement pour développer ma créativité avec l’idée de faire des pièces encore plus originales !En attendant des jours meilleurs, voici une mosaïque de mes dernières créations.